Pierre Cully 

Comment décrirais-tu ton évolution photographique avec le temps ?

Mon premier appareil photo était un modèle Kodak “point and shoot” que j'ai acheté pour documenter mes aventures lors d'un voyage à travers le Canada. Ce fut le début de ma longue histoire d'amour avec la photographie. Quelques années plus tard, j'ai fait le saut vers un appareil photographique reflex. À l'époque, j’utilisais principalement du Kodakrome (diapositives). Avec le film Kodachrome il n’y avait que 36 images par rouleau, sans possibilité de post-traitement de l’image. En plus on devait attendre deux semaines pour voir les résultats. Donc, chaque fois que je prenais une photo, j’essayais de faire de mon mieux pour obtenir une composition et une exposition parfaites. Ce fut une bonne formation pour développer mon œil de photographe. Plusieurs années plus tard, j'ai franchi le pas vers un appareil photo reflex numérique et c'était comme un rêve devenu réalité. Aucune limite sur la quantité d'images capturées, des caméras incroyablement complexes avec des fonctions sophistiquées.

 

En plus, des résultats instantanés et des programmes de post-traitement incroyables. Wow! Cela m'a permis de poursuivre ma passion de la photographie bien au-delà de mes attentes précédentes. J'utilise maintenant plus de techniques expérimentales pour voir quelles sortes de résultat intéressant que je peux créé. J'ai un regain d'intérêt pour les images abstraites, surtout depuis que j'ai joint le groupe Lumières Abstraites. Je suis plus motivé et je garde mes yeux ouverts pour les opportunités de sujets abstraits à saisir lorsque je me promène dans la ville. Aussi j'aime produire des montages pour créer des photos abstraites à la maison. Quand le groupe L.A. propose un défi aux membres, ça m’apporte de la motivation et ensuite je travaille mon imagination.

Qu’est-ce qui t’a amené à faire de la photo abstraite ?

 
La création de photos abstraites aide à garder mon sens de l'observation alerte, stimule mon imagination et mon côté artistique. J'aime regarder les moindres détails des sujets potentiels et les effets de la lumière sur ceux-ci.  J'aime le défi de travailler avec les angles, l'éclairage et les techniques pour créer des images intéressantes.  J'aime aussi le défi d'essayer de trouver des titres intéressants pour mes créations.
 
Quels sont les types de sujets/scènes qui inspirent le plus ?
 
Je suis très ouvert à tous les types de l’abstrait mais j'aime beaucoup les sujets translucides ou réfléchissants.  Ils offrent de nombreuses possibilités de créativité.  Je préfère la simplicité dans la composition.  Moins il y a de distractions, mieux c'est.  J’essaie de créer des images fortes qui captent l'attention des observateurs.  J'apprécie également lorsque cela est possible de donner à l'image abstraite un titre afin d'en améliorer l’interprétation.

  • Facebook
  • Instagram