Le sens n'est pas dans les choses mais dans le regard qu'on leur porte.
Bio 
189593164_10158967285110967_6581503445492550980_n.jpg

Né à Québec en 1969, c’est par  ma passion pour l’astronomie à l'adolescence que j’ai appris les différents concepts de la photographie et de l’optique en général en explorant l’astrophotographie. Ma passion pour la photo en général qui s’en est suivie a décuplé dans le milieux des années 2000 avec l'apparition des appareils reflexs numériques abordables.

Je me suis alors plongé dans tous les styles photos, à partir de la macro d’insectes à la photo de portrait studio. Le style abstrait est apparu lentement à travers mes diverses expériences pour 

s’installer comme principal moyen d’expression artistique en 2012. C’est cette même année que j’ai fondé le groupe Lumières Abstraites, communauté qui s’est rapidement développé et est aujourd’hui une vitrine unique pour le style abstrait en photo, réunissant un grand nombre de passionnés pour le genre.

Depuis 2015, j’ai eu l’occasion d’offrir dans plusieurs clubs photo du Québec des conférences sur la photographie abstraite pour tenter de mieux faire connaitre et de partager ma passion pour ce style photographique.

Démarche 

Il m'est difficile de comprendre encore aujourd’hui pourquoi la photographie abstraite me passionne autant.

Lors d'une balade en voiture avec ma fille, alors qu’elle  avait à peine 2 ans, je me suis mis à me demander comment elle observait, avec ses yeux de jeune enfant, l'extérieur qui défilait à travers la vitre de la portière.  Je l'imaginais voir tel panneau ou tel structure et en percevoir les formes, les couleurs ou les textures sans, bien sûr, les associer à leur nature usuelle et à ce à quoi elle "servent" dans notre monde d’adulte.

Je compris à ce moment que c'est exactement le genre de regard que je pose sur les choses lorsque je pratique la photo abstraite. Regarder les choses pour ce qu'elles nous montrent de façon la plus brute et la plus essentielle, et non pour ce que nous pensons de ces choses dans leur sens général.

99114141_2509138559187925_60054540848096

Cela présuppose, je dirais,  un certain état d'esprit où s'opère une sorte de  déconnexion de notre mental qui veut toujours, pour sa satisfaction,  tout comprendre et analyser, nous faisant ainsi perdre le ressentie profond d’un moment particulier. Lorsque cela se produit, je me sens comme si je redécouvrais le monde avec un regard dénudé de tout conditionnement ou de préjugé.

Plus je chemine dans la photo abstraite, plus je m’aperçois qu’elle me permet  de pratiquer cet art de vivre qui consiste à se relier de façon la plus ressentie possible  avec le monde qui nous entoure. Ma démarche artistique, s'il en est une,  aurait ainsi plus de lien avec mon cheminement intime personnel que vis-à-vis une vision esthétique ou philosophique quelconque.

28550981101_95a0035b59_o.png

Je ne pourrais trouver mieux que ce passage de Karlfried Graf Dürckheim pour décrire cet état d'esprit qui m'anime lorsque la magie se manifeste : 

" Chacun de nous connait ces instants qui nous obligent à interrompre notre action et à rester tout simplement immobile et tranquille pour écouter, sentir, ce qui se passe en cet instant. Pour un moment vous vous sentez en contact avec tout ce qui vous entoure et en même temps dans une indépendance totale. Vous vous sentez dans une bonne force et en même temps entièrement souple. Vous voilà pris dans un filet de paradoxe qui vous plonge dans une paix profonde. Il n'y a pas besoin que ce soit très fort, c'est là. Ce qui est là est bien difficile à expliquer, mais il n’empêche que c'est là. " [ Karlfried Graf Dürckheim, Le centre de l'être ]

Me contacter
  • Facebook

Merci pour votre envoi.

  • Facebook
  • Instagram