Jacqueline Chénard


Qu'est-ce qui t'a amenée à faire de la photo abstraite ?


Une habitude de regarder le monde en forme et en couleurs qui vient de la peinture, j’imagine,
et une grandissante attention aux détails, à mesure que j’avais davantage de temps à consacrer à la photo. Quelques passionnants cours de sémiotique qui éveillent l’attention à toute forme de signes,  peut-être, aussi, l’exploration du monde de symboles avec Carl Jung, et l’attention à en trouver. 

Quel serait pour toi la définition d'une photo abstraite ?


Dans une photo abstraite les formes sautent aux yeux avant le sujet, ce peut être n’importe quel fragment de réel aux lignes intéressantes, un fragment dessiné par la lumière ou les couleurs, ce peut être aussi la captation d’un beau mouvement. 

Quels sont les types de sujets/scènes qui l'inspirent le plus ?


Les éléments naturels, pierres, feuillages, neige sculptée par le vent, mouvements de l’eau et reflets. 

Est-ce que tu considères suivre une ligne directrice, une démarche ?


Ma démarche pour l’instant est ludique et contemplative, un quotidien ou presque exercice de captation du réel magique.

  • Facebook
  • Instagram