Claude Germain

Qu'est-ce qui t'a amené.e à faire de la photo abstraite ?

J'ai toujours été fasciné, même avant de faire de la photo, 
par les formes, les textures, les lignes, les couleurs,
 dans leur éclat comme dans leurs nuances. 
Il était donc tout à fait naturel que j'en vienne à la photo abstraite.

Quel serait pour toi la définition d'une photo abstraite ?

J'ai tendance à être quelque peu puriste.
 Une photo parfaitement abstraite, pour moi,
 est celle dont l'objet n'est pas reconnaissable.
 On peut alors mieux apprécier l'image pour ce qu'elle est,
 et non pour ce qu'elle représente. Mais ça, c'est l'abstraction totale.
 Il existe bien sûr toute une gamme de nuances quant au degré d'abstraction.


Comment décrirais-tu ton évolution photographique avec le temps ?

J'ai suivi une formation (inachevée) en photo il y a quelques décennies,
mais j'ai aussi beaucoup appris de façon autodidacte. 
Je me suis libéré progressivement des sujets habituels, 
ces "clichés" qui abondent autant dans les clubs photo que sur le web.
La photo est une passion qui me permet d'exprimer ma créativité de façon totalement libre.

  • Facebook
  • Instagram